--> --> --> -->
Les jeux le long du mur

Les jeux le long du mur


Vue du terrain le long de la rue des Jardins Saint-Paul.


Ce terrain longe la plus importante portion encore existante de l'enceinte de Philippe Auguste. Cette enceinte fortifiée a été construite entre 1190 et 1220, dans le contexte de la lutte contre la dynastie anglaise des Plantagenêt (alors maîtres, entre-autres, du duché de Normandie). Cette portion de 60 mètres de long pour 7,60 mètres de haut est classée monument historique depuis 1889.
De nombreuses marques de tâcherons y sont notamment visibles.

Ce segment de muraille compte encore deux tours visibles, l'une au milieu du terrain, l'autre au croisement avec la rue Charlemagne (ici au fond). Cette dernière porterait le nom de « tour Montgomery* », du nom du capitaine de la garde écossaise d'Henri II, et régicide involontaire de ce même roi en 1559. En effet, il y aurait été enfermé après la joute. Cette tour, aujourd'hui réduite à son quart, défendait la porte Saint-Paul de l'enceinte (qui se situait au niveau de la rue Charlemagne).

On voit dans le fond, derrière le portail du Lycée Charlemagne, le chevet de l'église Saint-Paul-Saint-Louis qui y est attenante, les deux ayant été fondés par des Jésuites. Son premier nom a d'ailleurs été « église Saint-Louis de la maison professe des Jésuites ».


* Je n'ai pas trouvé de source tangible confirmant ce surnom. D'autant plus qu'une « tour Montgomery » existait également à la Conciergerie jusqu'au XVIIIe siècle, et tirait vraisemblablement son nom des mêmes raisons - confusion donc ?

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2011-07-02 16:06:12
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 19 mm
Temps d'exposition : 1/100 sec
Ouverture : f/11
ISO : 100
Les jeux le long du mur

Les jeux le long du mur


Vue du terrain le long de la rue des Jardins Saint-Paul.


Ce terrain longe la plus importante portion encore existante de l'enceinte de Philippe Auguste. Cette enceinte fortifiée a été construite entre 1190 et 1220, dans le contexte de la lutte contre la dynastie anglaise des Plantagenêt (alors maîtres, entre-autres, du duché de Normandie). Cette portion de 60 mètres de long pour 7,60 mètres de haut est classée monument historique depuis 1889.
De nombreuses marques de tâcherons y sont notamment visibles.

Ce segment de muraille compte encore deux tours visibles, l'une au milieu du terrain, l'autre au croisement avec la rue Charlemagne (ici au fond). Cette dernière porterait le nom de « tour Montgomery* », du nom du capitaine de la garde écossaise d'Henri II, et régicide involontaire de ce même roi en 1559. En effet, il y aurait été enfermé après la joute. Cette tour, aujourd'hui réduite à son quart, défendait la porte Saint-Paul de l'enceinte (qui se situait au niveau de la rue Charlemagne).

On voit dans le fond, derrière le portail du Lycée Charlemagne, le chevet de l'église Saint-Paul-Saint-Louis qui y est attenante, les deux ayant été fondés par des Jésuites. Son premier nom a d'ailleurs été « église Saint-Louis de la maison professe des Jésuites ».


* Je n'ai pas trouvé de source tangible confirmant ce surnom. D'autant plus qu'une « tour Montgomery » existait également à la Conciergerie jusqu'au XVIIIe siècle, et tirait vraisemblablement son nom des mêmes raisons - confusion donc ?

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2011-07-02 16:06:12
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 19 mm
Temps d'exposition : 1/100 sec
Ouverture : f/11
ISO : 100