--> --> --> -->
Maréchal Lyautey

Maréchal Lyautey


Tombeau du maréchal Lyautey, église du Dôme des Invalides.


Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854-1934) était un militaire de carrière, élu à l'Académie Française (1912), et maréchal de France (1921). Sa devise, empruntée au poète anglais Percy Bysshe Shelley, est restée célèbre : « La joie de l'âme est dans l'action. »

Le maréchal Lyautey est surtout connu pour son action dans l'histoire coloniale française. Il a servi tout d'abord en Algérie, où il critique la politique coloniale française et prône un « système plus civilisé et plus humain ». Il est ensuite en Indochine de 1894 à 1897, ainsi qu'au Maroc à partir de 1908.

C'est là qu'il s'illustra le plus. En mars 1912, la convention de Fès établit le protectorat français sur le Maroc, dont Lyautey fut le premier résident général. Il entreprit la « pacification » du Maroc, malgré le début de la Première Guerre mondiale. C'est en tant que résident général qu'il laissera une trace profonde dans la société et l'urbanisme marocain. Attaché à la culture locale, il édicta plusieurs lois visant notamment à protéger les centres anciens des grandes villes (les villes coloniales seront construites à la périphérie des médinas) ou à établir des règles strictes laissant aux Marocains des espaces de liberté (interdiction pour les non-musulmans de pénétrer dans les mosquées).

Il rentre définitivement en France en 1925. En 1931, il organise à Vincennes l'exposition coloniale couronnant l'œuvre française réalisée dans les colonies. Il avertit, dans la préface à la traduction française de Mein Kampf de Hitler : « Tout Français doit lire ce livre ».
Son corps a été transféré aux Invalides en 1961.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2010-01-31 15:22:29
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 47 mm
Temps d'exposition : 1/30 sec
Ouverture : f/5.6
ISO : 1600
Maréchal Lyautey

Maréchal Lyautey


Tombeau du maréchal Lyautey, église du Dôme des Invalides.


Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854-1934) était un militaire de carrière, élu à l'Académie Française (1912), et maréchal de France (1921). Sa devise, empruntée au poète anglais Percy Bysshe Shelley, est restée célèbre : « La joie de l'âme est dans l'action. »

Le maréchal Lyautey est surtout connu pour son action dans l'histoire coloniale française. Il a servi tout d'abord en Algérie, où il critique la politique coloniale française et prône un « système plus civilisé et plus humain ». Il est ensuite en Indochine de 1894 à 1897, ainsi qu'au Maroc à partir de 1908.

C'est là qu'il s'illustra le plus. En mars 1912, la convention de Fès établit le protectorat français sur le Maroc, dont Lyautey fut le premier résident général. Il entreprit la « pacification » du Maroc, malgré le début de la Première Guerre mondiale. C'est en tant que résident général qu'il laissera une trace profonde dans la société et l'urbanisme marocain. Attaché à la culture locale, il édicta plusieurs lois visant notamment à protéger les centres anciens des grandes villes (les villes coloniales seront construites à la périphérie des médinas) ou à établir des règles strictes laissant aux Marocains des espaces de liberté (interdiction pour les non-musulmans de pénétrer dans les mosquées).

Il rentre définitivement en France en 1925. En 1931, il organise à Vincennes l'exposition coloniale couronnant l'œuvre française réalisée dans les colonies. Il avertit, dans la préface à la traduction française de Mein Kampf de Hitler : « Tout Français doit lire ce livre ».
Son corps a été transféré aux Invalides en 1961.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2010-01-31 15:22:29
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 47 mm
Temps d'exposition : 1/30 sec
Ouverture : f/5.6
ISO : 1600