--> --> --> -->
Où renaît le Théâtre

Où renaît le Théâtre


Théâtre de la Renaissance, 20 boulevard Saint-Martin.


Le théâtre a été édifié en 1872-1873 sur les plans de l'architecte Charles de Lalande (1833-1887) qui fut un assistant de Charles Garnier. L'origine du nom « Théâtre de la Renaissance » provient d'une compagnie théâtrale fondée en 1838 par Anténor Joly, sur l'initiative de Victor Hugo et Alexandre Dumas, qui souhaitaient disposer d'une troupe dédiée à leurs drames romantiques. Celle-ci se dispersa en 1841.

Affiche de Mucha pour Gismonda au Théâtre de la Renaissance (1894)Sur la façade dite du théâtre à l'italienne, des groupes de cariatides sculptées par Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) soutiennent le balcon de l'étage noble.
Celui-ci présente un portique corinthien aux colonnes géminées, avec entre-elles des baies coiffées d'oeil-de-boeufs, autour desquels des enfants jouent de la musique.
Le dernier niveau, en retrait, est entouré d'une balustrade, sur laquelle deux statues allongées (allégories de la musique et du théâtre il me semble) tiennent un cuir découpé où l'on lit la date 1872, date de la construction.

On peut noter que Sarah Bernardt, qui souhaitait être libre de choisir ses rôles, prit la direction du théatre en 1893, jusqu'en 1899. Sous sa direction sont notamment créés Gismonda de Victorien Sardou (pour lequel Mucha dessinera la fameuse affiche ci-contre), La Princesse lointaine d'Edmond Rostand, Le Radeau de la Méduse de Romain Coolus. Le 3 décembre 1896, elle crée et interprète le rôle-titre de Lorenzaccio d'Alfred de Musset puis, l'année suivante, La Samaritaine d'Edmond Rostand.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2012-05-23 17:28:00
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 18 mm
Temps d'exposition : 1/125 sec
Ouverture : f/11
ISO : 100
Où renaît le Théâtre

Où renaît le Théâtre


Théâtre de la Renaissance, 20 boulevard Saint-Martin.


Le théâtre a été édifié en 1872-1873 sur les plans de l'architecte Charles de Lalande (1833-1887) qui fut un assistant de Charles Garnier. L'origine du nom « Théâtre de la Renaissance » provient d'une compagnie théâtrale fondée en 1838 par Anténor Joly, sur l'initiative de Victor Hugo et Alexandre Dumas, qui souhaitaient disposer d'une troupe dédiée à leurs drames romantiques. Celle-ci se dispersa en 1841.

Affiche de Mucha pour Gismonda au Théâtre de la Renaissance (1894)Sur la façade dite du théâtre à l'italienne, des groupes de cariatides sculptées par Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) soutiennent le balcon de l'étage noble.
Celui-ci présente un portique corinthien aux colonnes géminées, avec entre-elles des baies coiffées d'oeil-de-boeufs, autour desquels des enfants jouent de la musique.
Le dernier niveau, en retrait, est entouré d'une balustrade, sur laquelle deux statues allongées (allégories de la musique et du théâtre il me semble) tiennent un cuir découpé où l'on lit la date 1872, date de la construction.

On peut noter que Sarah Bernardt, qui souhaitait être libre de choisir ses rôles, prit la direction du théatre en 1893, jusqu'en 1899. Sous sa direction sont notamment créés Gismonda de Victorien Sardou (pour lequel Mucha dessinera la fameuse affiche ci-contre), La Princesse lointaine d'Edmond Rostand, Le Radeau de la Méduse de Romain Coolus. Le 3 décembre 1896, elle crée et interprète le rôle-titre de Lorenzaccio d'Alfred de Musset puis, l'année suivante, La Samaritaine d'Edmond Rostand.


Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2012-05-23 17:28:00
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 18 mm
Temps d'exposition : 1/125 sec
Ouverture : f/11
ISO : 100