--> --> --> -->
Grille Zodiacale

Grille Zodiacale


Grille de la cour de l'hôtel de Carnavalet, sur la rue des Francs-Bourgeois.


On trouve sur cette grille 3 monogrammes différents :

• Tout en haut, les trois croissants (de lune) entrelacés sont à rapprocher de l'emblème d'Henri II. En voici un autre exemple sur un vitrail d'époque au château d'Écouen :

Emblème d'Henri II aux trois croissants

• Le second est également le monogramme d'Henri II, composé de son initiale et de celle de sa femme (Catherine de Médicis).

• Le troisième est déjà plus ambigu : en effet, on voit ici qu'il semble s'agir de deux D entrelacés. Or ce monogramme est celui de Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II, comme on peut le voir par exemple sur l'église Saint-Médard à Tremblay-en-France (construite sous le règne d'Henri II) :

Monogramme de Diane de Poitiers

Seulement, l'ambiguité vient du fait que la représentation classique du monogramme d'Henri II (très visible notamment au Louvre) peut se lire de deux manières : il s'agit normalement d'un H et de deux C entrelacés (pour Catherine, sa femme) qui se superposent, mais qui peuvent ainsi facilement être interprétés comme étant deux D (pour Diane donc, sa maîtresse).
C'est par exemple assez visible sur cette représentation de Catherine de Médicis portant le monogramme de son couple :

Catherine de Médicis

Sur la grille, la barre horizontale du H semble complètement absente, est-ce donc une référence voulue à Diane de Poitiers ? (et si oui, de quand date-t-elle, et pourquoi ?!)

Le rapport de cette grille avec l'hôtel de Carnavalet est en tous cas évident : l'hôtel a été construit de 1548 à 1560, donc sous le règne... d'Henri II. Même si la grille semble avoir été faite (ou rénovée ?) en 1889, pendant les restaurations de la IIIè République.

Tags & Categories

EXIF

Capture date: 2011-04-05 16:54:11
Camera: Canon EOS 500D
Focal length: 25 mm
Exposure: 1/40 sec
Aperture: f/6.3
ISO: 100
Grille Zodiacale

Grille Zodiacale


Grille de la cour de l'hôtel de Carnavalet, sur la rue des Francs-Bourgeois.


On trouve sur cette grille 3 monogrammes différents :

• Tout en haut, les trois croissants (de lune) entrelacés sont à rapprocher de l'emblème d'Henri II. En voici un autre exemple sur un vitrail d'époque au château d'Écouen :

Emblème d'Henri II aux trois croissants

• Le second est également le monogramme d'Henri II, composé de son initiale et de celle de sa femme (Catherine de Médicis).

• Le troisième est déjà plus ambigu : en effet, on voit ici qu'il semble s'agir de deux D entrelacés. Or ce monogramme est celui de Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II, comme on peut le voir par exemple sur l'église Saint-Médard à Tremblay-en-France (construite sous le règne d'Henri II) :

Monogramme de Diane de Poitiers

Seulement, l'ambiguité vient du fait que la représentation classique du monogramme d'Henri II (très visible notamment au Louvre) peut se lire de deux manières : il s'agit normalement d'un H et de deux C entrelacés (pour Catherine, sa femme) qui se superposent, mais qui peuvent ainsi facilement être interprétés comme étant deux D (pour Diane donc, sa maîtresse).
C'est par exemple assez visible sur cette représentation de Catherine de Médicis portant le monogramme de son couple :

Catherine de Médicis

Sur la grille, la barre horizontale du H semble complètement absente, est-ce donc une référence voulue à Diane de Poitiers ? (et si oui, de quand date-t-elle, et pourquoi ?!)

Le rapport de cette grille avec l'hôtel de Carnavalet est en tous cas évident : l'hôtel a été construit de 1548 à 1560, donc sous le règne... d'Henri II. Même si la grille semble avoir été faite (ou rénovée ?) en 1889, pendant les restaurations de la IIIè République.

Tags & Categories

EXIF

Capture date: 2011-04-05 16:54:11
Camera: Canon EOS 500D
Focal length: 25 mm
Exposure: 1/40 sec
Aperture: f/6.3
ISO: 100