--> --> --> -->
Le Sanctuaire du Coudenberg

Le Sanctuaire du Coudenberg


Façade de l'église Saint-Jacques-sur-Coudenberg, Bruxelles.


Construite de 1776 à 1787, dans un style néoclassique, l'église actuelle a été commandée par le prince Charles-Alexandre de Lorraine. Elle venait alors remplacer une chapelle dédiée à Saint-Jacques, qui se trouvait près de l'ancien palais du Coudenberg, à l'emplacement de l'actuelle Place Royale (ancienne place des Bailles).
Son nom vient ainsi notamment du fait que l'ensemble se situe sur la colline dite du Coudenberg (« la colline froide » en néerlandais), centre du pouvoir de l'ancien duché de Brabant depuis le XIIe siècle.

Sous la Révolution Française, avec l'invasion et l'occupation des territoires de Belgique et des Pays-Bas actuels, l'église fut transformée en Temple de la Raison, puis en Temple de la Loi, jusqu'en 1802.
On peut notamment trouver sur Gallica un discours prononcé dans ce « temple » par C. Lesbroussart (?) à l'occasion de la Fête des Epoux (fête établie sous la Révolution afin de promouvoir le mariage et la famille, perçus comme la base de la société), le 10 Floréal an VI (29 avril 1798).

Le clocher actuel en forme de campanile, remplaçant l'ancien en bois, ne sera construit qu'en 1849, par Tilman-François Suys.

Le fronton fut quant à lui décoré en 1852 par Jean Portaels, avec une frise représentant « la Vierge consolant les Affligés ». Les trois statues qui le surplombent représentent Saint Jacques (au centre), Saint André (à gauche) et Saint Jean (à droite), œuvres du sculpteur Égide Mélot.

Sous le péristyle enfin, les bas-reliefs représentent entre-autres le martyr de Saint Jacques et Saint Philippe.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2010-10-31 14:25:50
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 18 mm
Temps d'exposition : 1/100 sec
Ouverture : f/10
ISO : 100
Le Sanctuaire du Coudenberg

Le Sanctuaire du Coudenberg


Façade de l'église Saint-Jacques-sur-Coudenberg, Bruxelles.


Construite de 1776 à 1787, dans un style néoclassique, l'église actuelle a été commandée par le prince Charles-Alexandre de Lorraine. Elle venait alors remplacer une chapelle dédiée à Saint-Jacques, qui se trouvait près de l'ancien palais du Coudenberg, à l'emplacement de l'actuelle Place Royale (ancienne place des Bailles).
Son nom vient ainsi notamment du fait que l'ensemble se situe sur la colline dite du Coudenberg (« la colline froide » en néerlandais), centre du pouvoir de l'ancien duché de Brabant depuis le XIIe siècle.

Sous la Révolution Française, avec l'invasion et l'occupation des territoires de Belgique et des Pays-Bas actuels, l'église fut transformée en Temple de la Raison, puis en Temple de la Loi, jusqu'en 1802.
On peut notamment trouver sur Gallica un discours prononcé dans ce « temple » par C. Lesbroussart (?) à l'occasion de la Fête des Epoux (fête établie sous la Révolution afin de promouvoir le mariage et la famille, perçus comme la base de la société), le 10 Floréal an VI (29 avril 1798).

Le clocher actuel en forme de campanile, remplaçant l'ancien en bois, ne sera construit qu'en 1849, par Tilman-François Suys.

Le fronton fut quant à lui décoré en 1852 par Jean Portaels, avec une frise représentant « la Vierge consolant les Affligés ». Les trois statues qui le surplombent représentent Saint Jacques (au centre), Saint André (à gauche) et Saint Jean (à droite), œuvres du sculpteur Égide Mélot.

Sous le péristyle enfin, les bas-reliefs représentent entre-autres le martyr de Saint Jacques et Saint Philippe.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2010-10-31 14:25:50
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 18 mm
Temps d'exposition : 1/100 sec
Ouverture : f/10
ISO : 100