--> --> --> -->
La Fontaine Cardinale

La Fontaine Cardinale


Fontaine Saint-Sulpice, devant l'église du même nom.


Tirant son nom de l'église sur le parvis de laquelle elle se situe, cette fontaine a été érigée entre 1844 et 1847 par le célèbre Visconti.

Elle fait partie d'un important plan d'urbanisme commissionné et mis en œuvre par Rambuteau, préfet de la Seine de 1833 à 1848, sous le règne de Louis-Philippe. Ce programme préconisait une amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville de Paris. Dans sa première adresse au souverain, Rambuteau indique en effet : « Dans la mission que Votre Majesté m'a confiée, je n'oublierai jamais que mon premier devoir est de donner aux parisiens de l'eau, de l'air et de l'ombre ».

C'est en outre Rambuteau qui décida du thème religieux donné à la fontaine, celle-ci étant ostensiblement placée devant l'église.

La fontaine est parfois appelée fontaine des quatre points cardinaux, ce qui est un clin d'oeil aux personnages qui y sont représentés : en effet, célèbres prédicateurs de l'époque de Louis XIV, ils ont certes tous les quatre été évêques, mais n'ont jamais été nommés cardinaux. Or ceux-ci, sur les faces de la fontaine, sont à peu de choses près alignés sur les points cardinaux !

Les deux personnages qu'on peut voir ici sont François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon (1651-1715), Archevêque de Cambrai (face ouest), et Jean-Baptiste Massillon (1663-1742), évêque de Clermont-Ferrand (face sud).

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2011-08-07 16:57:07
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 17 mm
Temps d'exposition : 1/125 sec
Ouverture : f/11
ISO : 100
La Fontaine Cardinale

La Fontaine Cardinale


Fontaine Saint-Sulpice, devant l'église du même nom.


Tirant son nom de l'église sur le parvis de laquelle elle se situe, cette fontaine a été érigée entre 1844 et 1847 par le célèbre Visconti.

Elle fait partie d'un important plan d'urbanisme commissionné et mis en œuvre par Rambuteau, préfet de la Seine de 1833 à 1848, sous le règne de Louis-Philippe. Ce programme préconisait une amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville de Paris. Dans sa première adresse au souverain, Rambuteau indique en effet : « Dans la mission que Votre Majesté m'a confiée, je n'oublierai jamais que mon premier devoir est de donner aux parisiens de l'eau, de l'air et de l'ombre ».

C'est en outre Rambuteau qui décida du thème religieux donné à la fontaine, celle-ci étant ostensiblement placée devant l'église.

La fontaine est parfois appelée fontaine des quatre points cardinaux, ce qui est un clin d'oeil aux personnages qui y sont représentés : en effet, célèbres prédicateurs de l'époque de Louis XIV, ils ont certes tous les quatre été évêques, mais n'ont jamais été nommés cardinaux. Or ceux-ci, sur les faces de la fontaine, sont à peu de choses près alignés sur les points cardinaux !

Les deux personnages qu'on peut voir ici sont François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon (1651-1715), Archevêque de Cambrai (face ouest), et Jean-Baptiste Massillon (1663-1742), évêque de Clermont-Ferrand (face sud).

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2011-08-07 16:57:07
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 17 mm
Temps d'exposition : 1/125 sec
Ouverture : f/11
ISO : 100