--> --> --> -->
Nous voguerons ainsi, insouciants, au gré de l'eau...

Nous voguerons ainsi, insouciants, au gré de l'eau...


Sur le canal Saint-Martin, au niveau de la rue Léon Jouhaux.


C'est Napoléon Bonaparte, alors Premier Consul, qui décide dès 1802 de conduire des travaux afin de rémedier au problème d'approvisionnement en eau potable des parisiens (faible quantité / mauvaise qualité). Il s'agit ainsi d'éviter de nouvelles épidémies de dysenterie ou de choléra.

La création du canal Saint-Martin est ainsi décidée par la loi du 29 floréal an X. Celle-ci reprend le projet de canalisation de l'Ourcq (qui prend sa source à une centaine de kilomètres au nord-est de Paris), proposé par Gaspard de Chabrol, et qui avait déjà été envisagé au XVIe siècle.

Les situations politiques en France à cette période font que la première pierre ne sera posée que le 3 mai 1822. Le nouveau canal sera inauguré par Charles X le 4 novembre 1825.

Il connaîtra un âge d'or jusqu'au milieu du XXe siècle : le canal Saint-Martin apporte non seulement de l'eau potable à la ville, mais aussi des marchandises, de l'approvisionnement (céréales) et des matériaux de construction jusque dans le cœur de Paris.
A partir de 1960, la circulation fluviale tombe en désuétude, et on assiste alors à la disparition des usines, entrepôts et ateliers, ainsi que de la population ouvrière longeant le canal.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2012-06-30 19:12:21
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 15 mm
Temps d'exposition : 1/30 sec
Ouverture : f/5.6
ISO : 100
Nous voguerons ainsi, insouciants, au gré de l'eau...

Nous voguerons ainsi, insouciants, au gré de l'eau...


Sur le canal Saint-Martin, au niveau de la rue Léon Jouhaux.


C'est Napoléon Bonaparte, alors Premier Consul, qui décide dès 1802 de conduire des travaux afin de rémedier au problème d'approvisionnement en eau potable des parisiens (faible quantité / mauvaise qualité). Il s'agit ainsi d'éviter de nouvelles épidémies de dysenterie ou de choléra.

La création du canal Saint-Martin est ainsi décidée par la loi du 29 floréal an X. Celle-ci reprend le projet de canalisation de l'Ourcq (qui prend sa source à une centaine de kilomètres au nord-est de Paris), proposé par Gaspard de Chabrol, et qui avait déjà été envisagé au XVIe siècle.

Les situations politiques en France à cette période font que la première pierre ne sera posée que le 3 mai 1822. Le nouveau canal sera inauguré par Charles X le 4 novembre 1825.

Il connaîtra un âge d'or jusqu'au milieu du XXe siècle : le canal Saint-Martin apporte non seulement de l'eau potable à la ville, mais aussi des marchandises, de l'approvisionnement (céréales) et des matériaux de construction jusque dans le cœur de Paris.
A partir de 1960, la circulation fluviale tombe en désuétude, et on assiste alors à la disparition des usines, entrepôts et ateliers, ainsi que de la population ouvrière longeant le canal.

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2012-06-30 19:12:21
Appareil : Canon EOS 500D
Focale : 15 mm
Temps d'exposition : 1/30 sec
Ouverture : f/5.6
ISO : 100