--> --> --> -->
Songez que du haut de ces monuments, deux siècles nous contemplent...

Songez que du haut de ces monuments, deux siècles nous contemplent...


Cour Napoléon du Louvre.


Les pyramides de verre de la cour Napoléon du Louvre, construites pendant la présidence de François Mitterand et ouvertes en 1989, reprennent en fait une idée datant du XVIIIe siècle. Elle avait été intitialement proposée pour des célébrations de la Révolution française.

Dans une brochure intitulée Mémoires sur deux grandes obligations à remplir par les Français de 1809, Bernard-François Balssa (le père de Balzac) proposait quant à lui d'élever entre le Louvre et les Tuileries une pyramide colossale dédiée à la gloire de Napoléon. Il fit part de ce projet au ministre de l'Intérieur, auquel fut préféré l'Arc de Triomphe de Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine.

Bernard-François Balssa ayant été initié à la franc-maçonnerie en 1803, on peut se demander dans quelle mesure son idée de pyramide ne s'inspire pas des symboles et des influences franc-maçons. En effet, à la fin du XVIIe siècle, plusieurs loges maçonniques ont connu un engouement pour l'Egypte (mystères d'Isis, pyramides, etc.) ; l'obédience du Grand Orient de France a d'ailleurs été créé pendant cette période (en 1773).
Cet engouement a culminé avec les campagnes de Napoléon Bonaparte en Egypte et au Moyen-Orient. Un grand nombre des scientifiques et intellectuels qui l'accompagnaient étaient d'ailleurs francs-maçons.

Tags & Categories

EXIF

Capture date: 2011-04-06 20:36:17
Camera: Canon EOS 500D
Focal length: 18 mm
Exposure: 1/3 sec
Aperture: f/3.5
ISO: 1600
Songez que du haut de ces monuments, deux siècles nous contemplent...

Songez que du haut de ces monuments, deux siècles nous contemplent...


Cour Napoléon du Louvre.


Les pyramides de verre de la cour Napoléon du Louvre, construites pendant la présidence de François Mitterand et ouvertes en 1989, reprennent en fait une idée datant du XVIIIe siècle. Elle avait été intitialement proposée pour des célébrations de la Révolution française.

Dans une brochure intitulée Mémoires sur deux grandes obligations à remplir par les Français de 1809, Bernard-François Balssa (le père de Balzac) proposait quant à lui d'élever entre le Louvre et les Tuileries une pyramide colossale dédiée à la gloire de Napoléon. Il fit part de ce projet au ministre de l'Intérieur, auquel fut préféré l'Arc de Triomphe de Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine.

Bernard-François Balssa ayant été initié à la franc-maçonnerie en 1803, on peut se demander dans quelle mesure son idée de pyramide ne s'inspire pas des symboles et des influences franc-maçons. En effet, à la fin du XVIIe siècle, plusieurs loges maçonniques ont connu un engouement pour l'Egypte (mystères d'Isis, pyramides, etc.) ; l'obédience du Grand Orient de France a d'ailleurs été créé pendant cette période (en 1773).
Cet engouement a culminé avec les campagnes de Napoléon Bonaparte en Egypte et au Moyen-Orient. Un grand nombre des scientifiques et intellectuels qui l'accompagnaient étaient d'ailleurs francs-maçons.

Tags & Categories

EXIF

Capture date: 2011-04-06 20:36:17
Camera: Canon EOS 500D
Focal length: 18 mm
Exposure: 1/3 sec
Aperture: f/3.5
ISO: 1600