--> --> --> -->
Caméléon de Grès

Caméléon de Grès


Cour intérieure de l'hôtel de ville de Copenhague (Københavns Rådhus).


Je chante un Animal aussi galant que rare,
Un beau Caméléon dont l'Affrique se pare ;
Qui venant pour Palmis du bout de l'Univers,
Affronta les écueils & traversa les mers.

Le bruit s'en répandit & chacun vit chez elle
Cet aimable Affricain d'une forme si belle :
Tout Paris fut charmé de ce noble animal,
Qui renonçoit pour elle à son pays natal :

On admira cent fois ses couleurs, ses figures ;
Mais on ne sçavoit pas encor ses avantures ;
Et Palmis souhaitant que la Postérité,
De ce bel étranger sçût la fidélité,

Voulut qu'il fit lui même une histoire si tendre ;
Palmis le souhaitoit, pouvoit-il s'en défendre ?
Quadrupedes, oiseaux, poissons, rochers & bois,
Parlent, quand il lui plaît, & trouvent de la voix ;

Au gré de ses désirs Palmis fait ces miracles,
Et donne à l'Univers ces étonnans spectacles.
Un jour donc qu'elle vit ses amis assemblés,
Parlez, dit-elle alors, Caméléon, parlez ;

Et le Caméléon, bête jadis muette,
Parla comme autrefois avoit fait la Fauvette.

Abbé Betoulaud - Le Caméléon (Chant I, ?)

Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2013-05-17 14:44:16
Appareil : Canon EOS 7D
Focale : 24 mm
Temps d'exposition : 1/13 sec
Ouverture : f/4
ISO : 100
Caméléon de Grès

Caméléon de Grès


Cour intérieure de l'hôtel de ville de Copenhague (Københavns Rådhus).


Je chante un Animal aussi galant que rare,
Un beau Caméléon dont l'Affrique se pare ;
Qui venant pour Palmis du bout de l'Univers,
Affronta les écueils & traversa les mers.

Le bruit s'en répandit & chacun vit chez elle
Cet aimable Affricain d'une forme si belle :
Tout Paris fut charmé de ce noble animal,
Qui renonçoit pour elle à son pays natal :

On admira cent fois ses couleurs, ses figures ;
Mais on ne sçavoit pas encor ses avantures ;
Et Palmis souhaitant que la Postérité,
De ce bel étranger sçût la fidélité,

Voulut qu'il fit lui même une histoire si tendre ;
Palmis le souhaitoit, pouvoit-il s'en défendre ?
Quadrupedes, oiseaux, poissons, rochers & bois,
Parlent, quand il lui plaît, & trouvent de la voix ;

Au gré de ses désirs Palmis fait ces miracles,
Et donne à l'Univers ces étonnans spectacles.
Un jour donc qu'elle vit ses amis assemblés,
Parlez, dit-elle alors, Caméléon, parlez ;

Et le Caméléon, bête jadis muette,
Parla comme autrefois avoit fait la Fauvette.

Abbé Betoulaud - Le Caméléon (Chant I, ?)


Tags & Catégories

EXIF

Date de prise de vue : 2013-05-17 14:44:16
Appareil : Canon EOS 7D
Focale : 24 mm
Temps d'exposition : 1/13 sec
Ouverture : f/4
ISO : 100